Vent d’histoires – 2001

« Vent d’histoires » est un spectacle de contes joués, mis en scène et en musique, mis en mouvement et en images.

Un spectacle vivant, imbriqué d’humour, de surréalisme, de magie et puis de larmes.

Mona, Bepo, Gili, sont 3 personnages, 3 rois-bouffons, 3 rois-clochards qui passent leur vie à voyager et à raconter. Ils ont cousu plein d’histoires, des histoires d’étoiles, de voyages, de vent, d’infini, de gens… Parce que c’est toujours le moment de raconter une belle histoire.

Ils nous parlent de la poussière, de la poussière d’étoiles. Ils portent sur eux de la poussière, de la poussière de temps. Ils n’ont pas de décor, juste le sol, fait de poussière de coquillages, de la poussière de sable. Et leur spectacle est plein de musique, de sons, de voix, de chants.

Alors, on aperçoit un tourbillon de danse, un filet de magie, et on rit, et on pleure. Parce que c’est toujours le moment de rire, de sourire. Mona, bepo, Gili racontent. Et leurs histoires parlent du monde.

« Vent d’histoires » est un spectacle écrit à partir d’histoires dites de « sagesse », qui parlent toujours de la quête universelle des humains. Quête du bonheur, de l’infini, du savoir-être au quotidien. Des histoires qui posent des questions : Sur quoi je vis ? Sur quoi je pleure ?

On retrouve ici des influences de poussières d’étoiles (H.Reeves),   du Mahâbhârata (livre de sagesse indienne) et d’autres contes du monde qui nous ramènent toujours à l’essentiel de nous-mêmes.

Tournée

En tournée de 2001 à 2006, sous l’orage des plateaux du Larzac au chapiteau de l’île de la Barthelase (Avignon) – Joué + de 300 fois.
1er Prix du festival du Théâtre à l’écologie – Mouscron 2003.

Distribution

Avec : Barbara Moreau, Bernhard Zils, Benoit Creteur .
Mise en scène : Micheline Vandepoel.
Mise en musique : Vincent Verbeeck.
Costumes : Bernardine Delplace.
Création 2001 / Avec l’aide du Ministère de la Communauté Française, service des Arts Forains .
Merci à l’Abbaye de Saint-Denis et à l’ONEF pour leur accueil en Résidence!

Crédit Photos : Jean- Pierre Estournet (noir et Blanc)